Clients satisfaits

Schindler fait appel à SupplyOn pour gérer ses fournisseurs et ses transporteurs

Pour gérer l’approvisionnement d’une organisation à l’envergure internationale, il est essentiel de mettre en place des processus logistiques de bout en bout : ceci est particulièrement vrai pour un groupe tel que Schindler, dont l’approvisionnement se chiffre en milliards d’euros et est assuré par un réseau de fournisseurs international complexe. Afin d’assurer une transparence optimale de sa chaîne d’approvisionnement, y compris au niveau du transport, Schindler a choisi d’y intégrer non seulement les fournisseurs, mais également les transporteurs, et de faire appel à la plateforme de communication SupplyOn.

Créé en 1874 en Suisse, le groupe Schindler, fournisseur leader d’escaliers mécaniques, est également le deuxième plus grand fabricant d’ascenseurs au monde. Employant près de 45 000 collaborateurs dans plus de 1 000 bureaux répartis dans 140 pays, la division « Ascenseurs et escaliers mécaniques » a à elle seule généré un chiffre d’affaires de plus de 8,7 milliards de francs suisses en 2008. Le groupe Schindler est également propriétaire du groupe de commerce de gros et de logistique ALSO. Afin de maintenir sa position de leader sur un marché sensible aux prix, Schindler n’a de cesse d’optimiser ses processus, notamment dans le secteur de l’approvisionnement, lequel joue un rôle très important dans l’efficacité et la compétitivité de l’entreprise.

L’approvisionnement de l’entreprise est géré par un réseau global d’équipes de portefeuilles produits et de pays, lui-même chapeauté par la division Corporate Purchasing. Les volumes d’approvisionnement du groupe montrent la signification stratégique des achats : pour la seule division Ascenseurs et escaliers mécaniques, ce poste représente plusieurs milliards de francs suisses. Afin de garantir une mise en œuvre réussie de ses stratégies d’approvisionnement en systèmes et composants, Schindler noue des partenariats à long terme avec ses fournisseurs. C’est là que les solutions e-business jouent un rôle clé, en accroissant l’efficacité du processus de Purchase-to-Pay, en raccourcissant les temps de passage et en améliorant la qualité des données. 

Des processus logistiques à l’épreuve du temps

Schindler utilise la plateforme de SupplyOn depuis 2006 afin de transmettre et d’échanger les données par voie électronique, de la commande à la facturation. En 2007, le groupe a décidé d’exécuter des processus logistiques supplémentaires par le biais de cette plateforme et d’y intégrer les entreprises de transport. C’est ainsi qu’est né en 2008 le projet SLOPE (Schindler Logistic Order Processing Elevators), visant le développement d’une interface standardisée entre Schindler et ses transporteurs. Cette interface permet une intégration simple et flexible de nouveaux transporteurs, garantit une chaîne logistique fiable et efficace de la commande à la livraison sur site, rend possible un suivi complet des processus et définit un processus de livraison basé sur des unités de transport standardisées.

« Schindler utilise SupplyOn pour l’échange de données avec ses fournisseurs avec beaucoup de succès depuis 2006. Dans le cadre du projet SLOPE, qui prévoyait un échange intégré des données logistiques, ce partenariat s’est révélé d’emblée opportun. En outre, les exigences géographiques et fonctionnelles de Schindler coïncident avec les objectifs de développement de SupplyOn », explique Arthur Buholzer, de la division Corporate Purchasing de Schindler Management Ltd. « Enfin, nous cherchons tous deux à utiliser les standards établis de façon cohérente. »

Gestion du processus de Purchase-to-Pay avec SupplyOn

SupplyOn fait office de plaque tournante pour l’échange électronique des données, de la commande à la facturation, y compris des notifications relatives aux processus logistiques. Les fournisseurs peuvent communiquer avec Schindler via l’interface d’échanges de données informatiques (EDI) classique ou via WebEDI. Cette solution Web, simple d’utilisation et abordable, convient particulièrement aux fournisseurs sous-équipés en infrastructures informatiques ou ne disposant pas d’un savoir-faire dans le domaine de l’échange de données informatisées. Schindler crée et reçoit l’ensemble des notifications par voie électronique dans le système SAP.

Dans le nouveau processus, le numéro de commission sert de référence centrale pour le suivi des commandes, qui sont affectées automatiquement. L’entrée des marchandises est enregistrée lors de la réception de la notification indiquant au fournisseur que celles-ci sont prêtes pour le chargement. La confirmation de commande créée par le fournisseur et l’enregistrement de l’entrée des marchandises servent à la vérification automatisée de la facture.

La nouveauté pour les fournisseurs réside dans le fait qu’ils doivent annoncer la disponibilité des produits à transporter au moyen d’une notification dès que les unités de transport sont prêtes pour le chargement. Même les transporteurs reçoivent la notification des fournisseurs et l’annonce contenant l’identification des unités de transport. La notification indique les dimensions et le poids des éléments à livrer. Les composants conditionnés pour le transport sont assortis d’une étiquette portant un code-barres unique et des informations de référence pour la commission et la commande. Cette étiquette est générée par SupplyOn pour impression.

Résultats du projet

La mise en œuvre du projet SLOPE est un succès total pour Schindler. À la fin de l’année 2009, 90 % des notifications étaient échangés dans la structure et 70 % des fournisseurs étaient en mesure de transmettre les notifications aux transporteurs. Le flux des notifications avec les partenaires connectés est stable. La solution est intégrée de façon optimale dans l’architecture applicative existante.

SupplyOn rend possible un échange électronique structuré des notifications, grâce auquel Schindler a pu éliminer une grande partie de ses saisies et activités de coordination manuelles. Le processus est optimal et plus rapide, plus efficace et plus transparent qu’auparavant et a contribué à améliorer la qualité des données. Schindler a pu ainsi mettre en place une surveillance des mandats, commandes et transports à l’aide d’indicateurs essentiels tels que le taux de livraison dans les temps. L’orientation des processus logistiques sur les unités de transport rend possible une meilleure transparence des coûts. Le modèle de règlement simplifié pour le transport et le stockage autorise de plus un calcul anticipé des coûts logistiques, pour réaliser des optimisations supplémentaires au niveau des délais et des coûts.

Grâce au projet SLOPE, Schindler est parvenu à mettre en œuvre un processus étendu utilisant son architecture informatique existante et à intégrer, en plus de ses fournisseurs, d’autres partenaires externes dans ses processus électroniques. « Il est bénéfique de s’appuyer sur des standards établis et de les tenir. Tous nos partenaires profitent du nouveau système : en comparaison avec des solutions individuelles, les efforts et les coûts peuvent être réduits à moyen et court terme », résume Arthur Buholzer. « Le nouveau système a rendu notre organisation plus flexible et nous a permis d’atteindre les conditions nécessaires à une optimisation de nos processus et une amélioration de notre efficacité en continu. »

Autres opportunités pour optimiser les coûts de transport

En savoir plus sur la gestion des transports